Les Éleveurs de dindon du Canada saluent l’aide annoncée par le gouvernement fédéral pour les agriculteurs à titre de première étape

POUR PUBLICATION IMMÉDIATE

Mississauga (ON), le 8 mai 2020 – Les Éleveurs de dindon du Canada (ÉDC) accueillent favorablement l’annonce faite par le gouvernement fédéral d’un fonds d’urgence de 252 millions de dollars destiné aux agriculteurs en raison de la COVID-19. Les ÉDC craignent toutefois que cette aide financière ne réussisse pas à régler entièrement les difficultés auxquelles sont confrontés les agriculteurs et les entreprises de transformation des aliments, y compris les éleveurs de dindon.

 

Compte tenu de la pandémie, les ÉDC prévoient une importante diminution de la production de dindon cette année. La capacité réduite des usines de transformation, la hausse des coûts entraînée par le nouvel équipement de santé et de sécurité et par les pratiques connexes, de même que la baisse de la demande dans le secteur des services alimentaires et dans certains canaux de détail ont des répercussions directes sur les exploitations agricoles.

 

« Bien que nous appréciions le soutien exprimé par le premier ministre et le ministre de l’Agriculture envers le secteur agricole et agroalimentaire, nous considérons, comme d’autres, qu’il s’agit seulement d’une première étape. Des programmes et du financement supplémentaires devront être mis en place pour chaque type de denrée afin de couvrir les pertes enregistrées par la chaîne de valeur du dindon, affirme Darren Ference, président, Les Éleveurs de dindon du Canada. Selon la structure du financement annoncé, les éleveurs de dindon et notre secteur d’activité en général semble avoir accès à peu d’aide financière pour le moment. Nous demeurons préoccupés par la capacité de nos agriculteurs à gérer l’augmentation des coûts découlant de la COVID-19 dans les exploitations agricoles. »

 

Le programme de 50 millions de dollars visant le rachat de produits en surplus aidera certains secteurs agricoles, mais manque de précision. Nous nous réjouissons à l’idée de travailler avec le gouvernement pour veiller à ce que le programme réponde aux besoins de notre secteur, entre autres.

 

Bien que les producteurs aient accès aux initiatives Agri-relance et Agri-stabilité, tous ne seront pas admissibles. De plus, il reste à voir si ces programmes seront efficaces dans un contexte de pandémie. La COVID-19 a entraîné davantage d’incertitudes pour les éleveurs de dindon canadiens, déjà inquiétés par la fin de la mise en œuvre de l’ACEUM et par le déploiement du PTPGP, qui en est à sa troisième année.

 

Il reste encore du travail à faire. Les ÉDC demeurent déterminés à collaborer avec le gouvernement fédéral afin de créer des programmes efficaces pour le secteur du dindon.

 

-30-

 

À propos des Éleveurs de dindon du Canada

Les Éleveurs de dindon du Canada (ÉDC) sont une organisation nationale représentant les plus de 530 éleveurs de dindon du Canada. Créé en 1974 en vertu de la Loi sur les offices des produits agricoles, l’office encourage la coopération dans l’ensemble du secteur canadien du dindon, fait la promotion de la consommation de viande de dindon et supervise le système de gestion de l’offre de dindon au Canada.

 

Personne-ressource :

Maegan MacKimmie, Directrice – Communications d’entreprise, [email protected]

 

Les Éleveurs de dindon du Canada saluent l’aide annoncée par le gouvernement fédéral pour les agriculteurs à titre de première étape (PDF)